Etre sur son 31, le soir du réveillon

Briller le soir du réveillon, en préservant son budget, c’est un triturage de méninges qui nous angoisse. Pas de panique,  voici  quelques astuces  à adapter selon son humeur festive. Coup de balai sur ce qui encombre notre ego comme ces répliques de joutes féminines : « Miroir oh mon beau miroir qui est la plus belle ? » Pas question d’antagonisme puéril, mais d’éveiller en chacune de nous, notre beauté en prenant du plaisir.

Le corps d’abord !

Contrairement aux idées reçues, ce qui prime, n’est pas le vêtement mais notre… peau. Bien dans sa peau, c’est une démarche philosophique, plus qu’esthétique, et ça se joue, aussi dans notre assiette ! À quelques jours du grand soir, une bonne cure de fibres, de fruits, de légumes et de thé vert serait idéale pour un effet détox.

« Ne laisse jamais passer les instants de plaisir ; pour rassasier ton corps, un rien suffit. » 1,

On se bichonne, on réveille ses sens au hammam, chez l’esthéticienne ou entre copines : gommage douceur sous la vapeur, soin du visage, beauté des mains et des pieds, épilation…
Le + :  Un massage aux huiles essentielles ou un lait hydratant, parfumé et légèrement pailleté !

Un peu d’essence… de parfum

La grande hantise, dans les soirées bondées ou sur la piste de danse, c’est la transpiration ! Un déodorant anti-transpirant et quelques effluves de parfum, solutionnent notre trac. En petites applications sur l’intérieur des poignets, derrière les oreilles, un nuage sur nos cheveux, sur l’intérieur des cuisses, entre les seins… Envoûtement garanti !

Eh hop, en tenue !

Pour être au top, soyons à l’aise et en harmonie avec notre personnalité ! S’agit-il d’une soirée festive, d’un repas entre amis, d’un dîner prestigieux, ou conventionnel ? Il faut adapter sa tenue à l’occasion.

Être glamour le soir du 31, en se glissant dans une robe  fourreau haute couture, c’est possible sans se ruiner, en lorgnant du côté des sites de location, ou en chinant sur les sites d’occasions comme le Vestiaire collective, les dépôts ventes,  taper dans le dressing des copines, on joue la carte de la solidarité et à défaut, on profite des ventes privées sur les sites et les boutiques.

 La robe est reine de la fête !

Quelle que soit notre morphologie ou notre âge, de la fameuse petite robe noire à celle plus glamour… Elle est incontournable !
Bustier, moulante, évasée, cintrée, courte, longue, voir mi-longue, à paillettes ou à sequins… Les variantes sont multiples.

Pour les pulpeuses qui  feraient pâlir d’envie Botero, osez les matières fluides, la couleur, ne vous camouflez pas derrière le noir de rigueur.  Starter sur la séduction !  En  mettant en valeur  votre  décolleté,  vos longues jambes,   le charme de vos rondeurs :
 » ll vaut mieux porter une tenue un peu ajustée que trop large !  »
Le + : osez, osez,  osez !!!! 

Vos jambes sont à souligner par des bas plutôt que des collants  (pas sur  une tenue très courte !) en voile léger noir, délicates dentelles et pourquoi pas résilles !
Le – :  Exit la couleur chair, effet mémé, assuré !

Pour celles qui ne sont pas à l’aise dans une robe, optez pour une combinaison, ou détournez vos vêtements usuels,  c’est fashion-style ! Un joli jean bien coupé, associé à un petit haut festif, de soie ou de satin, vous sublimera pareillement.
Le + : Visez les tendances, la créativité, la personnalisation… Tout comme vous, votre tenue est unique !

Côté pompes, mieux vaut ne pas être à côté !

Bien sûr, on évite les chaussures neuves qui nous feront souffrir, les talons de plus de 15 cm quand on carbure aux Air Max, ou celles qui s’enfoncent dans la pelouse, parce qu’on ne savait pas que c’était une Garden-party ! Les baskets peuvent être les stars de la nuit, fluo, argentées ou dorées, pailletées ou vernis, pourquoi pas ? !
Le – : La ballerine qui casse la ligne de la jambe est à proscrire (sauf dans le sac pour la fin de soirée).

Le détail ? Les accessoires festifs !

Une pochette élégante, pas besoin de l’assortir à vos chaussures, des lacets originaux, de fines socquettes brillantes, des ceintures larges ou fines, simples ou doublées, des boucles d’oreilles, bracelets ou colliers… discrets ou XXL, c’est le moment d’arborer les strass !
Le – : Attention à l’effet sapin de Noël ou plus bling bling.. tu meurs !

Ça coiffe un max !

Les mains d’un pro, pour le conseil et la technique… c’est le top.  Quand on n’a pas de thune, on vise les bons plans comme les sites de réductions,  les ristournes étudiantes, les centres de formations de coiffure…  on surfe aussi  sur les tutos de coiffure qui offrent un panel d’exemples intéressants : chignon rétro, sophistiqué, rock…

 Pour celles qui souhaitent couvrir leur parure ( éthique, maladie, chimio) le foulard est une belle alternative… Grâce à une variété de nouages, on choisit son look : star hollywoodienne, pin-up ou princesse orientale… on le mêle à une tresse, autour d’un joli chignon, ou en bandeau…
Le + :  Le lisseur, indispensable pour de jolies boucles, les  mèches colorées, ou extension  à clipper , les sprays pailletés…

So chic ! Le maquillage !

Le maquillage du réveillon est glamour, ou sophistiqué. C’est une institution ! Mais là, encore il est à nuancer selon notre personnalité.

La clé du succès ? Un teint naturel et lumineux, obtenu avec une eau de teint, une crème teintée ou une BB cream, matifié par un nuage de poudre libre sur l’ensemble du visage.

 Les yeux  ET la bouche sont à l’honneur !

Le smoky eyes  pour un regard  intense et sensuel.  Discret ou rock, la palette  de couleur est modulable : fards sombres comme le noir, le brun, le bleu nuit  ou plus doux avec des teintes de bordeaux, de dégradés de roses ou de bruns. On n’oublie pas les teintes d’or et d’argent, les paillettes qui illumineront le regard et le mascara !
Le + :
   Des faux cils à paillettes ou à strass.

La bouche sera vinyle ! 2 

On oublie le gloss et brillant à lèvres qui n’ont pas une longue tenue.  on préfère les laques, les pigments rouges profonds, version mat pour une bouche velours, version glossy pour une bouche laquée et glamour ! Côté couleur, on mise sur un nude si on a maquillé ses yeux en charbonneux, et si on a juste gainé son regard de mascara, on peut se permettre une couleur vibrante, du rose fuschia à un rouge griotte !
Le + : Pour étinceler toute la soirée, on pense aux bijoux de peau, aux paillettes et strass.

Conseils

  • Restez Zen !
  • Dans son sac toujours des pastilles à la menthe, un mouchoir, un éthylotest  et … un préservatif !

Le + : Soyez étincelantes !

Bon réveillon à toutes !

1 Abla Farhoud ; Le bonheur a la queue glissante
2 Conseils  maquillage, magazine  marieclaire.fr

 

Publicités

Une réflexion sur “Etre sur son 31, le soir du réveillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s