Techno, format géant au stade de la Beaujoire

DSC_2051.JPGC’est un autre genre, qui se jouera samedi prochain au stade de la Beaujoire. Après les matches de football et de rugby, les concerts, la techno format géant fait son entrée dans la prestigieuse enceinte sportive. L’association déviations sonores organise son événement phare : Suck my beat au restaurant VIP qui est en mesure d’accueillir 1 000 personnes debout.

Rencontre avec Mme Kim, DJ, de l’association Déviations Sonores.

Suck my beat kesako ?

« C’est un rendez-vous techno, lancé il y a 11 ans par une bande de potes dans une cantine à Carquefou. Nous avions réuni 600 personnes ce soir-là. Depuis, c’est devenu notre événement phare. Sur le plateau de la Suck my beat, nous mélangeons des artistes locaux, nationaux et des artistes très connus. Ce que nous souhaitons, c’est fédérer des gens autour de la culture techno qui prend de l’essor auprès de toutes les générations et les milieux sociaux. C’est l’esprit de la rave du début, tout âge, tout genre, tout sexe.  Onze ans plus tard, nous passons de la petite cantine, au restaurant VIP du stade de la Beaujoire ! »

Est-ce compliqué d’organiser un tel événement au stade de la Beaujoire ?

 » Nous avons été soutenues par la ville de Nantes, lorsqu’il a fallu discuter avec le directeur du restaurant du stade, M. Leblanc et le directeur des opérations du FC Nantes, Luc Delatour,  elle les a rassurés à notre sujet. Il a fallu briser les stéréotypes,  les stigmatisations liées aux musiques électroniques. Le public de Déviations sonores est un public sympa.

 C’est la 1re fois que nous faisons un concert live de techno dans une soirée Déviations sonores, c’est une grosse logistique, différente : ingénieur du son, éclairage du stade, habillages de lumières des salles, projection de vidéo-jockey, (Vj).

Pour que la fête se déroule dans de très bonnes conditions, nous avons recruté des équipes de bénévoles pour driver la soirée, un service de sécurité  qui a l’habitude de travailler sur des événements nantais. »

SUCK MY BEAT 40011

Gérald Mitchell, Madben, David Asko, une grosse production à l’affiche

 » De 23 h à 8 h, les guest stars de la scène techno sont attendues sur deux plateaux aux ambiances différentes :

la D-3 room au son de Détroit, avec un concert live de l’un des fondateurs Underground resistance, (mouvement qui a créé la techno) Gérald Mitchell célèbre pour son succès mondial : The spirit of the jaguar, suivi de Madben, un des Dj principaux du roadster du festival Astropolis à Brest, et lancé par le célèbre Dj Laurent Garnier. Déviations Sonores a été  la 1re à le faire jouer avant qu’il ne soit connu dans le Grand Ouest !

Côté D-4 room, ambiance sobre, berlinoise avec  David Asko qui a souvent joué avec le DJ Dave Clarke. Il y aura également des artistes locaux comme : Oilo Folaz, Brixi Elysse, Kareem Khol, Avispa, Elle Smiley, Moody… et bien sûr Mme Kim. »

 

Samedi 9 avril de 23 h à 8 h au Restaurant VIP du stade de la Beaujoire, 5 bd de la Beaujoire. Tram ligne 1 arrêt Beaujoire. Préventes : 25 € http://www.yurplan.com, sur place 30 €.

Contact : http://www.deviationssonores.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s