En France, le gouvernement souhaite réformer en profondeur le droit du travail français. Il se heurte aux contestations des syndicats, des étudiants et de certains membres du PS.

A la mi-février, Myriam El Khomri, ministre du travail, présente une réforme visant à remanier en profondeur le droit du travail. Le projet ne fait pas l’unanimité et divise les rangs au sein du Parti Socialiste. Des contestations internes s’élèvent soutenues par les syndicats. Manuel Valls , premier ministre,  présente, alors une seconde mouture du projet, le 14 mars. En vain, la  Loi Travail  est rejetée. Les étudiants se joignent aux syndicats pour battre le pavé et la mobilisation reprend de plus belle. Cependant, parmi les manifestants, des casseurs se sont infiltrés, créant un malaise. La mobilisation citoyenne prend, dès lors,  des allures de guérillas urbaines dans certaines villes, comme à Paris ou ici à Nantes.

Dénicheuse de sujets exceptionnels ! Journaliste et photographe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :