«  Il y a encore une nouvelle portée ! » Une, deux, trois… dix, douze… petites boules de poils surgissent timidement de l’entrée métallique qui clôture la propriété privée.

À l’angle de la rue Concarneau et de la rue Douarnenez, une communauté de chats est livrée à elle-même, et à la générosité d’une poignée d’habitants : « chaque jour, nous venons les nourrir matin et soir depuis trois ans », confie une bonne âme.

Les matous vivent « dans une vieille caravane de l’autre côté du mur,  où ils peuvent s’y réfugier. » explique une habitante « Parfois la nuit, par mauvais temps, je me lève pour voir de ma fenêtre s’ils vont bien. »

Le rassemblement de félins est impressionnant sur ce carrefour qui jouxte les institutions accueillant des enfants. « Au départ, ils étaient malades et maigres, nous avions alerté les associations de protection animale. Certaines sont venues sans résultat » constate tristement, l’une des bienfaitrices. « On nous dit qu’il faut les stériliser, mais  déjà que leur donner à manger ça nous tire sur notre retraite… »

Dans le quartier du Bout des Landes, cette charité ne fait pas l’unanimité. Certains habitants  considèrent qu’elle  contribue à leur surpopulation, en pointant également un risque sanitaire pour les enfants allant à l’école ou à la crèche.   « Oui, on nous reproche de nous occuper d’eux.  Mais  on les aime, ils sont si gentils. »
Le collectif de bénévoles avoue se : « sentir si impuissants. Nous souhaiterions  que ces animaux soient adoptés » car leur grande crainte est « que nos chats soient euthanasiés ».

 

Dénicheuse de sujets exceptionnels ! Journaliste et photographe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :